Vous êtes ici

Installation et Utilisation de Vmware Vsphere Update Manager 5.1

Si vous disposez d’une infrastructure virtualisée équipée d’un VCenter et de plusieurs hôtes, vous avez alors un grand intérêt à utiliser Vmware Update Manager. Effectivement, ce logiciel fourni avec vVware Vsphere va vous permettre de mettre à jours vos hyperviseurs de manière centralisé, simplifié, et va régulièrement vérifier la présence de nouvelle mises à jour critique ou non. Tout ceci simplement à partir du client vsphere ou même à partir du client Web.

Nous allons donc voir dans un premier temps dans cet article comment mettre en place Vmware Update Manager 5.1 et dans un second temps, voir comment l’utiliser.

Etape 1 : La mise en place de Vmware Update Manager 5.1 :

-          A partir de l’iso ou cd d’installation de Vmware vsphere 5.1, nous allons choisir d’installer VMware Vsphere Udpate Manager, soit sur un serveur fraichement installé, ou tout simplement sur le serveur contenant déjà Vcenter.

-          Nous lançons donc l’installation, si le serveur est fraichement installé, veuillez à bien installer les prérequis ( dotNET 3.5 SP1 et windows installer 4.5) . Ici l’installation debute par le choix de la langue :

-          L’assistant d’installation se prepare faites suivant sur ces différents panneaux :

-          Acceptez le contrat de licence :

-          Premiére vrai question, Update Manager propose de telecharger directement les mises à jour apres son installation, peu importe, vous pouvez choisir de le faire ou pas, sachant qu’il n’est pas difficile de lancer le téléchargement des mises à jour une fois l’installation fini :

-          Il faut ensuite renseigner les informations d’identifications permettant de se connecter au Vcenter :

-          Vmware Update Manager a besoin d’une base de données pour fonctionner, soit vous choississez une base de données existante installée par vos soins sur la machine, soit vous laissez Vmware Update Manager installer la sienne. Attention dans ce cas il sera question d’une version SQL Server Express, donc limité à une base de 10Go , donc attention si votre infrastructure est grande :

-          Maintenant il nous est demandé de selectionner les ports permettant de communiquer avec Vmware Update Manager, je selectionne volontairement le port 8086 car les port 8084 et 8085 sont déjà utilisés sur mon serveur. Il faut également spécifier une adresse de vcenter qui est consultable par toutes les machines hôtes de votre infra :

-          Sélectionnez ensuite un répertoire d’installation :

Attention, il est recommandé d’avoir au moins 120 Go de libre

-          L’installation est maintenant prête à commencer :

-          C’est fini pour l’installation côté serveur :

Par précaution je redémarre le serveur.

Ensuite sur le client vsphere :

-          Maintenant, il va nous falloir installer le plugin Update Manager sur notre client Vsphere, pour cela ouvrez le client Vsphere, choisissez Plugs-ins et Gérer les plug-ins :

-          Nous voyons apparaître dans Plug-ins disponibles Vmware Vsphere Update Manager, nous allons donc choisir  Telecharger et installer :

-          L’installation du plug-ins va donc debuter en commençant comme d’habitude par nous demander la langue :

-          L’installation se lance, faire suivant aux différents panneaux :

-          Acceptez la licence :

-          Le plug-in detecte automatiquement notre installation du Vpshere client et va donc s’installer dans son répertoire :

-          L’installation du plug-in est terminé :

-          Tout de suite apres, il nous est demandé d’installer le certificat de securité, ici je choisis d’installer le certificat et j’ignore l’avertissement :

-          Voila, notre installation de Vmware Update Manager est maintenant totalement terminée, il apparaît bien sur l’écran d’accueil du client vpshere :

Etape 2 : Utilisation d’Update Manager :

-          Dans un premier temps, il faut télécharger les mises à jour, normalement à l’installation de Update Manager, 2 Lignes de base sont créées, une ligne pour les mises à jour critiques et une pour les non critiques :

-          Dans configuration, il faut aller dans paramètre de téléchargement et cliquer sur Télécharger maintenant, à ce moment les mises à jour seront téléchargées :

Vous pouvez suivre l’avancement du téléchargement depuis les tâches

-          Vous pouvez ensuite agir sur différents paramètres, comme par exemple :

La possibilité de faire un snapshot avant la mise à jour d’une VM :

Les paramètres de l’hôte, c’est-à-dire les fonctions à désactiver ou attitude que VMware Manager doit appliquer avant une mises à jour, par exemple désactiver DPM, migrer les VM ou les stopper, etc….

-          Une fois toutes ces opérations contrôlées, nous allons retourner dans l’inventaire et sélectionner nos Hôtes et cluster. Nous sélectionnerons ensuite un de nos hôtes et cliquerons sur l’onglet Update Manager :

-          Nous constatons que rien n’est dispo, c’est normal, il faut attacher cet hôte à une ligne de base (ici correctif critique ou non critique), pour cela, il faut cliquer sur attacher, sélectionner une ligne de base, et valider avec le bouton attacher :

-          La conformité de l’hôte est inconnu, c’est normal, il faut cliquer sur analyser, il va donc analyser l’état de notre hôte et constater si il y a besoin ou non de le mettre à jour :

-          Une fois cliquer sur analyser, vmware update manager, nous demande quoi analyser, ici, juste les correctifs :

-          L’analyse débute et nous donne un verdict, ici, l’hôte est non conforme

-          Nous pouvons voir le détail des mises à jour en cliquant sur Détail dans le menu du bas :

Nous voyons parfaitement les mises à jour manquantes.

-          Nous pouvons voir un vue d’ensemble de nos hôtes et mises à jour à faire en sélectionnant notre Vcenter dans l’inventaire :

Ici rien n’est conforme 

-          Nous allons effectuer la mises à jours d’un de ces hôtes, pour cela nous allons dans un premier temps, migrer ou stopper les VM qu’il contient : Ici je stoppe tout :

-          Je retourne ensuite sur l’hôte concerné, et je sélectionne update manager, puis Transférer. Cela permet de transférer directement les mises à jours dans le datastore de l’hôte à mettre à jour, ça permet d’augmenter la rapidité d’installation de la mises à jour :

-          L’assistant de transfert s’ouvre, je sélectionne ce que je veux transférer, puis je clique sur suivant :

-          Nous avons un résumé des opérations :

-          Nous faisons terminer, et le transfert commence :

Cela peut prendre du temps, une fois transféré, nous pouvons le constater ici :

-          Une fois le transfert terminé, Nous allons pouvoir cliquer sur Corriger pour installer les mises à jour sur nos hôtes, attention précedement dans le détail des mises à jour il était spécifié si un redémarrage de l’hôte et necessaire ou non, si un redémarrage est nécessaire attention de bien migrer ou stopper vos VMs :

-          Nous donnons un nom à notre tâche de mises à jour, il est également possible de planifier la mises à jour à une date et une heure donnée. Si vous êtes confiant et que Vmware update manager est bien configuré, tout peut s’executer de manière totalement autonome :

-          Je choisis ici de stopper mes VMs, mais il est également possible de les suspendres ou de les migrer, j’indique également mes directives pour les tentatives de mise en maintenance de mes hôtes :

-          Tout est prêt, si la planification est réglée sur immédiate, lorsque nous allons cliquer sur terminer, la procédure de mises à jours de nos hyperviseurs va se lancer :

-          La correction débute : plusieurs étapes intermédiaires vont être effectuées : (mise en maintenance, patch, vérification, redémarrage), vous pouvez suivre toutes ces étapes depuis le menu des tâches :

-          Une fois que tout est terminé, vous devriez avoir votre hôte dans un état conforme, il redémarrera automatiquement, sortira du mode maintenance, etc…. le tout selon vos réglages:

Il est très important de maintenir à jours vos hyperviseurs, sous peine de rencontrer des failles de sécurités ou même des bugs extrêmement  bloquant pour votre production.

www.le-gas.fr : Le guide de l'admin Systeme