Vous êtes ici

Installation et configuration de Nagios sur Debian ou Raspbian ( Raspberry Pi)

 

Nous allons voir comment installer et configurer Nagios sur un serveur Debian ou Raspbian ( Raspberry Pi ). Effectivement, pour une petite infrastructure, le petit Raspberry Pi a un très grand intêret. Il consomme très peu et ne prend pas de place, idéal pour un serveur de supervision simple, efficace et pas cher. Dans cet article , j'ai mis en place Nagios sur une Raspberry Pi ( installé sous Raspbian ), la méthode est identique que pour un serveur sous Debian.

- Dans un premier temps une mise à jour du système ne fait pas de mal :

sudo apt-get update

- Nous pouvons maintenant lancer l'installation de nagios :

sudo apt-get install nagios3 (accepter les dépendances)

pendant l'install, le mot de passe pour l'admin nagios vous sera demandé.

- Une fois l'installaton terminé, nous allons activer l'interface Web :

pour cela, nous nous plaçons dans le reperoitre /etc/nagios3 :

cd /etc/nagios3

et nous copions le fichier apache2.conf dans /etc/apache2/conf.d : ( Pas necessaire selon les versions )

cp apache2.conf /etc/apache2/conf.d

Il suffit de taper : XX.XX.XX.XX (adresse ip de votre serveur) /nagios3 pour accéder à l'interface web ( les identifiants sont , pour le logion : nagiosadmin et pour le mot de passe celui que vous avez renseigné pendant l'installation )

- Maintenant que nagios fonctionne nous allons voir comment faire pour définir de nouveaux hôtes à surveiller :

Nous commençons par créer un répertoire qui va nous permettre de placer les fichiers de conf des hôtes que nous voulons surveiller :

Pour cela nous nous plaçons dans le répertoire principal de nagios :

cd /etc/nagios3

Puis nous crééons notre répertoire :

sudo mkdir objects

Nous nous plaçons dans notre nouveau répertoire :

cd objects

et nous allons créer un fichier qui va définir notre première machine à surveiller :

sudo vi servweb.cfg :

define host{
        use                     generic-host
        host_name               Serveur Web
        alias                   Serveur Web.....
        address                 x.x.x.x
        }

use : on sélectionne le template qui permet la surveillance, ici le template par défaut

hots_name : le nom raccourci de l'hôte à surveiller

alias : le nom complet de l'hôte à surveiller

address : l'ip de l'hôte à surveiller

Il ne reste plus qu'à signaler à nagios d'utiliser ce fichier pour la surveillance d'un de nos hôtes :

pour cela nous éditons le fichier /etc/nagios3/nagios.cfg :

sudo vi /etc/nagios3/nagios.cfg

et nous ajoutons la ligne :

cfg_file=/etc/nagios3/objects/servweb.cfg

Redémarrez nagios :

sudo /etc/init.d/nagios3 restart

Voilà , maintenant, si nous nous connectons à l'interface web de nagios, nous pouvons observer qu'un nouvel hôte et visible et surveillé.

- Nous pouvons également ajouter des services a surveiller sur notre hôte, pour cela il suffit d'ajouter dans notre fichier servweb.cfg ( ici un serveur web ) :

# Definition du service contrôle page web
define service{
        use                          generic-service
        host_name                    Serveur Web
        service_description          Reponse interface Web Nagios
        check_command                check_http!"http://xx.xx.xx.xx/"
        notifications_enabled           0
        }

use : correspond au template par défaut

host_name : le serveur sur lequel on veut controler le service

service_description : la description du service que nous voulons surveiller

check_command : la commande à éxecuter pour cette surveillance

notifications_enabled : 0 pour pas de notification en cas de probleme , 1 pour activer la notification

Pour contrôler l'espace disque disponible sur cette même machine, il nous suffit d'ajouter à la suite du fichier servweb.cfg :

define service{
        use                           generic-service        
        host_name                     Serveur Web
        service_description           Esapce Disque
        check_command                 check_all_disks!20%!10%
        }

Et ainsi de suite pour tous les types de commandes disponible avec Nagios, disponible ici

- Nous pouvons également ajouter un groupe de plusieurs hôtes, par exemple regrouper dans l'interface nagios tous les switchs :

pour cela nous créeons un fichier hostgroup.cfg dans notre repertoire objects :

define hostgroup {
    hostgroup_name     Switchs
    alias              Swtichs......
    members            Freebox,Switch,...
}

hostgroup_name : le nom du groupe

alias : le nom complet du groupe

members : les membres qui doivent faire parti du groupe

Il faut bien sur ajouter ce fichier au fichier de configuration de nagios : /etc/nagios3/nagios.cfg

Voila, vous avez toutes les cartes en mains pour vous faire un serveur Nagios sur Debian ou sur votre Raspberry.

www.le-gas.fr : Le guide de l'admin Systeme